Depuis le secondaire, Pierre-Olivier rêve de pouvoir danser. Il voyait sa mère qui faisait partie d’une troupe de danse nommée « Tam-ti-delam ». Il était fasciné par les prestations qu’elle faisait lors des spectacles de la troupe. Il fallut attendre la dernière année, en 2016-17, de sa maîtrise en mathématiques et informatiques appliquées avant de le voir sauter sur une occasion en or. Après une promesse mal tenue d’un groupe d’amis, il s’est retrouvé seul à une initiation de danse Swing à Trois-Rivières. Il a tellement apprécié son expérience, qu’il a décidé de s’inscrire à des cours de danse.

Pierre-Olivier prend son premier cours de danse à l’école de danse Très-Swing à Trois-Rivières. À la session d’hiver 2017, il y danse tout près de 20h par semaine! Il dépanne tous les cours qu’il peut lorsqu’il manque de lead. Ceci lui vaut une réputation de danseur inépuisable! Un jour, il est demandé pour remplacer une follow dans un cours de Jive 3, alors qu’il n’a même pas encore terminé son premier cours de jive en tant que lead! Il y découvre à ce moment qu’il est possible pour lui de danser autant en lead, qu’en follow! Depuis, il ne cesse de perpétuer cette philosophie de l’ambidanse. Arrivé à Québec pour poursuivre ses études au doctorat en mathématiques, il a continué de danser partout où il pouvait. Il a fait parti du projet Les PACS de Lunou Samson Poirot de 2017 à 2018, participe à plusieurs festivals de danse Swing au Canada et est membre de la Brigade Swing dont le but est d’offrir des soirées de danse gratuites à Québec.

Ce qui le caractérise tout particulièrement: son originalité et son style. S’il y a une qualité qu’il devait choisir pour décrire sa danse, il choisirait la légèreté. Même si la chanson bat à son plein de BPM, la fluidité des mouvements est ce que Pierre-Olivier recherche ultimement! Ou dans ses propres mots: « Dans une toune à 250 BPM et plus, un swing-out ressentit à tous les temps, follow et lead confondus, c’est vraiment nice! »